Top 5 des ventes cette année

Vous êtes certainement au courant régimes riches en protéines, qui ont connu un regain de popularité depuis les années 1990, lorsque les régimes comme Atkins et la Zone étaient populaires. Les ratios de macronutriments des régimes comme le régime Caveman ou Paleo peuvent varier, bien qu’ils soient souvent riches en protéines. Bien que le régime cétogène (ou « céto ») se concentre sur les graisses, il peut également inclure beaucoup de protéines. Les niveaux de protéines peuvent être élevés dans les régimes à base de plantes qui sont principalement ou entièrement à base de plantes. Les protéines sont un élément important d’une alimentation équilibrée. Il aide au développement et à la réparation des muscles, des organes et des os. Régimes riches en protéines ont également été démontrés pour aider à la perte de graisse, à la perte de poids, à la satiété (ou à une sensation de satiété) et à la rétention musculaire.

Trop manger des protéines a un certain nombre d’inconvénients

Les protéines, comme tout autre aliment, comportent des risques lorsqu’elles sont consommées en grande quantité sur une longue période. Selon une étude, une consommation excessive d’alcool peut augmenter le risque de divers problèmes de santé. Pour les personnes généralement en bonne santé, un régime riche en protéines peut présenter plusieurs avantages. Cependant, il est essentiel d’être conscient des risques pour la santé associés à une trop grande quantité de protéines dans le corps, en particulier si vous suivez un régime anormalement riche en protéines pendant une longue période.v

Prendre du poids

Cela peut vous intéresser :   Que sont les facettes ultra fines ?

Bien que régimes riches en protéines prétendre vous aider à perdre du poids, cette réduction de poids peut n’être que temporaire. L’excès de protéines est souvent retenu sous forme de graisse, mais les acides aminés en excès sont éliminés. Cela peut contribuer à la prise de poids à long terme, surtout si vous mangez trop de calories tout en essayant d’augmenter votre consommation de protéines. Selon une étude de 2016, l’augmentation de poids était fortement liée aux régimes où les protéines remplaçaient les glucides, mais pas aux régimes où les protéines remplaçaient les graisses.

Problèmes respiratoires

Quand vous mangez régimes riches en protéines et limitez votre consommation de glucides, vous risquez d’avoir une mauvaise haleine. Dans une étude précédente, 40% des participants ont déclaré avoir une haleine désagréable. Cela peut être dû au fait que votre corps entre dans une condition métabolique connue sous le nom de cétose, qui provoque l’émission d’une odeur fruitée désagréable par les produits chimiques. Le brossage et la soie dentaire n’élimineront pas l’odeur. Pour contrer une partie de cet impact, augmentez votre consommation d’eau, lavez-vous les dents plus fréquemment et mâchez de la gomme.

La constipation a été signalée par 44 pour cent des personnes dans la même recherche. Les fibres manquent souvent dans les régimes riches en protéines et faibles en glucides. La constipation peut être évitée en augmentant votre consommation d’eau et de fibres. Il peut être avantageux de garder une trace de vos selles.

Diarrhée

La diarrhée peut être causée par une consommation excessive de produits laitiers ou d’aliments transformés, ainsi que par un manque de fibres. Cela est particulièrement vrai si vous êtes intolérant au lactose ou si vous mangez de la viande, du poisson ou de la volaille frits pour les protéines. Au lieu de cela, mangez des viandes saines pour le cœur. Buvez beaucoup d’eau, évitez les boissons contenant de la caféine, limitez les repas frits et l’excès de graisse, et augmentez votre apport en fibres pour éviter les diarrhées.

Déshydratation

Les liquides et l’eau aident votre corps à éliminer l’excès d’azote. Même si vous n’avez pas soif, vous pourriez vous déshydrater à cause de cela. Une petite étude de 2002 sur des athlètes a découvert que lorsque l’apport en protéines augmentait, les niveaux d’hydratation augmentaient également. Cependant, une recherche de 2006 a révélé que l’augmentation de l’apport en protéines n’avait que peu d’effet sur l’hydratation.

Cela peut vous intéresser :   Des suppléments naturels pour vous aider à mieux dormir

Augmentez votre consommation d’eau pour réduire ce danger ou cette conséquence, surtout si vous êtes une personne active. Il est essentiel de boire beaucoup d’eau tout au long de la journée, quelle que soit la quantité de protéines que vous consommez.

Dommages aux reins –

Bien qu’aucune étude substantielle n’ait établi de lien entre une consommation excessive de protéines et une insuffisance rénale chez les personnes en bonne santé, elle peut être nocive chez ceux qui souffrent déjà d’une maladie rénale.

L’azote abondant contenu dans les acides aminés qui composent les protéines en est la raison. Les reins qui ont été endommagés doivent travailler plus dur pour éliminer l’excès d’azote et les déchets du métabolisme des protéines. Une étude de 2012 a comparé les effets d’une faible teneur en glucides, régimes riches en protéines vs régimes faibles en gras sur les reins.

Des études montrent un risque accru de cancer –

Selon les chercheurs, certains régimes riches en protéines, en particulier ceux riches en protéines à base de viande rouge, sont associés à un risque élevé de divers problèmes de santé, dont le cancer. Une consommation accrue de viande rouge et/ou transformée a été associée au cancer colorectal, du sein et de la prostate.

La consommation de protéines provenant d’autres sources, en revanche, a été associée à un risque moindre de cancer. Selon les scientifiques, les hormones, les produits chimiques cancérigènes et les lipides contenus dans la viande pourraient jouer un rôle.

Maladie de l’artère coronaire –

Un régime riche en protéines qui comprend beaucoup de viande rouge et des produits laitiers entiers peut contribuer aux maladies cardiaques. Cela pourrait être lié à une plus grande consommation de graisses saturées et de cholestérol. Selon une étude de 2010, manger beaucoup de viande rouge et de produits laitiers riches en matières grasses a été associé à un risque accru de maladie coronarienne chez les femmes. Il a été démontré que la volaille, le poisson et les noix réduisaient le risque. Selon une recherche de 2018, la consommation à long terme de viande rouge peut également augmenter le N-oxyde de triméthylamine (TMAO), une molécule produite par l’intestin liée aux maladies cardiaques. Les chercheurs ont également découvert que limiter ou éliminer la viande rouge de son alimentation en inversait les effets.

Cela peut vous intéresser :   Envisager une chirurgie bariatrique

Quelle quantité de protéines ? 

La quantité de protéines que vous devez prendre chaque jour dépend de divers facteurs, notamment votre âge, votre sexe, votre niveau d’activité, votre état de santé, votre régime alimentaire général et d’autres considérations. Dans la plupart des cas, cependant, l’apport quotidien recommandé en protéines pour les adultes peut être estimé en utilisant votre poids corporel. Les experts recommandent que la plupart des personnes ayant peu d’activité physique consomment en moyenne quotidiennement 0,8 gramme de protéines par kilogramme (kg) de poids corporel.

Quand devriez-vous consulter votre médecin?

Il est essentiel d’évaluer les risques avant de commencer un régime riche en protéines pour voir s’il vous convient. Avant de commencer tout nouveau régime, consultez votre médecin, surtout si vous avez des problèmes de santé. Votre médecin et votre nutritionniste peuvent vous aider à peser les avantages et les inconvénients d’un régime riche en protéines en fonction de vos besoins spécifiques. Dans l’ensemble, il est essentiel que vous ayez une alimentation nutritive et équilibrée et que vous ayez un mode de vie actif. Alignez votre stratégie pour atteindre vos objectifs, qu’il s’agisse de perte de poids ou de renforcement musculaire, avec ce qui est le mieux pour votre santé et ce que vous pouvez maintenir à long terme. 

5/5 - (1 vote)