Guide des outils de jardin et potager

De quels outils avez-vous besoin pour le potager ? Heureusement, il ne faut pas grand-chose ! Il existe cependant des outils et des fournitures qui peuvent rendre le jardinage beaucoup plus simple. Voici un aperçu de nos 10 outils de jardinage les plus fiables, ainsi que quelques conseils pour en prendre soin.

Lorsque vous démarrez un jardin pour la première fois (ou la deuxième ou la troisième fois), les bons outils feront une grande différence. N’oubliez pas : que vous fassiez vos achats dans des jardineries ou en ligne, il peut être facile de se laisser emporter par tous les outils de jardin dernier cri que vous verrez. Concentrez-vous sur des outils de jardin de base, de qualité et durables. Comme vous le voyez sur ces photos, certains de nos outils de jardin ne sont pas trop sophistiqués mais ils ont duré (presque) toute une vie !

10 outils pour creuser et préparer le lit de jardin

Si vous ne pouvez vous permettre que quelques outils de jardin, nous dirions qu’une truelle à main incassable, des sécateurs et une pelle vous mèneront loin. Mais en jardinant, vous commencerez également à déterminer ce dont vous avez vraiment besoin (et ce sera probablement sur cette liste !).

1. Truelle à main

Une truelle est une petite pelle utilisée pour creuser de petits trous pour planter des graines, mesurer la profondeur du sol et déterrer les mauvaises herbes coriaces. Recherchez une truelle avec une lame étroite et robuste (l’acier inoxydable est une bonne option) qui s’enfoncera facilement dans le sol, ainsi qu’une qui a une prise confortable. C’est le meilleur ami du jardinier.

2. Cultivateur à main

Un cultivateur à main est comme une mini fourche de jardin, souvent avec trois dents. Elle est utile pour gratter le sol pour enlever les petites mauvaises herbes et raboter le sol, aussi bien dans le jardin que dans un pot.

Vous pouvez souvent trouver une truelle à main et un cultivateur à main disponibles dans un ensemble ou kit (parfois avec un sécateur) car ce sont des outils de jardinage essentiels.

3. Fourche de jardin

Une fourche de jardin (semblable en apparence à une fourche agricole) est utile pour retourner la terre et le compost, déterrer les racines et diviser les plantes vivaces. Ses longues dents en métal lui permettent de pénétrer facilement dans le sol et d’éviter les petites roches qui gêneraient une pelle.

4. Pelle ou bêche de jardin

Un outil clé dans l’arsenal d’un jardinier, une pelle a une lame pointue et arrondie et est utile pour creuser des trous et déplacer le sol. Une pelle qui a une lame plate et à bords droits et est idéale pour creuser des trous à bords droits, couper les racines, enlever les plantes et les mauvaises herbes et faire des bordures.

Creuser n’est pas facile, alors faites attention à la qualité ici. Lorsque vous choisissez une pelle, plus le manche est long, plus vous aurez d’effet de levier. Recherchez du métal forgé avec un tranchant de lame tranchant. Voici un bon exemple de pelle à creuser à long manche.

5. Houe de jardin

Une houe est utilisée pour enlever les mauvaises herbes à racines peu profondes. Il est également utilisé pour créer des sillons pour planter des graines et pour casser des mottes de terre. Les têtes de houe se présentent sous différentes formes et tailles. Assurez-vous que la tête métallique est solidement fixée à la poignée. Un manche en bois lisse résistera à l’éclatement.

Cela peut vous intéresser :   Comment faire votre propre mélange de démarrage de semences (avec recette !)

6. Râteau de jardin

Un râteau de jardin ou un râteau de sol a des dents en métal et est utilisé pour lisser le sol et nettoyer le jardin des débris ou des petits cailloux.

Outils pour l’élagage, l’abattage et la récolte

7. Gants de jardinage

Vous ne considérez peut-être pas que les gants sont essentiels, mais une bonne paire de gants peut aider à prévenir les ampoules et les coupures et gardera vos mains propres. Bien sûr, il y a certainement quelque chose à dire sur le fait de sentir la saleté entre les doigts ! Pour creuser, recherchez des gants imperméables le long de la paume et des doigts. De nombreux jardiniers aiment les gants en nitrile comme ceux-ci. Envisagez des gants plus longs si vous avez besoin de plus de protection.

8. Sécateurs à main ou sécateurs

Si nous devions choisir notre outil le plus essentiel, ce serait le sécateur de jardin. Un sécateur à main est extrêmement polyvalent pour couper ou tailler de petites branches de plantes vivaces, d’arbustes et d’arbres. Choisissez un sécateur de style bypass, ce qui signifie que les tranches de la lame supérieure passent la lame inférieure, ce qui permet des coupes très rapides et sans déchirure afin que les plantes puissent guérir rapidement. (Avec les sécateurs à enclume, l’autre variété courante, la lame supérieure écrase la lame inférieure. Cela peut endommager la tige ou la branche que vous coupez.) Les sécateurs manuels peuvent également être utiles pour récolter des légumes mûrs sans endommager la plante. Recherchez des lames tranchantes comme des rasoirs et une prise en main confortable.

Les sécateurs de dérivation sont un achat essentiel et il existe de nombreuses options merveilleuses.

9. Ciseaux de jardin

Les ciseaux de jardin ou les ciseaux à tailler ont des lames très fines et très tranchantes qui sont utilisées pour couper les têtes mortes (élimination des fleurs mortes), couper les herbes et les tiges des fleurs et tailler les plantes délicates. Il n’est pas destiné à remplacer un sécateur à main, mais à le compléter. Recherchez des poignées ergonomiques.

10. Extra : Couteau Hori-Hori

Ce n’est pas un outil  » essentiel « , mais mérite une mention. Le couteau de jardinage hori-hori est un ajout assez récent aux jardins occidentaux. Couramment utilisés en Asie, les couteaux Hori-hori (hori signifiant  » creuser  » en japonais) sont un mélange entre un couteau et une truelle, ce qui le rend idéal pour creuser de petits trous de plantation, récolter et couper les mauvaises herbes. Certains types comportent un bord dentelé pour faciliter la coupe, tandis que d’autres comportent une règle imprimée sur la lame, ce qui aide à mesurer la profondeur de plantation.

Outils de jardin pour l’arrosage

Outre vos outils de jardin de base mentionnés ci-dessus, réfléchissez à la façon dont vous prévoyez d’arroser vos plantes. Vous voudrez avoir une source d’eau à proximité.

11. Tuyau d’arrosage

Ce dont vous avez le plus besoin, c’est d’un tuyau d’arrosage qui transporte l’eau sur de longues distances. Attachez-en deux ou plus ensemble pour aller plus loin. Un tuyau bon marché peut être très frustrant ; nous vous conseillons de vous procurer un tuyau en caoutchouc de qualité et de rechercher des raccords en laiton nickelé et résistants aux deux extrémités du tuyau. Les bus arables ou les têtes de pulvérisation s’ajustent pour tout fournir, d’une légère pincée à un jet fort. Les pièces et raccords en laiton et en métal sont plus durables que le plastique. Voici un bon exemple de tuyau d’arrosage de haute qualité.

Cela peut vous intéresser :   Glycine : plantation, entretien et taille de cette plante grimpante parfumée.

12. Tuyau de trempage

Le type idéal de tuyau d’arrosage, les tuyaux suintants sont des tuyaux poreux à basse pression qui fournissent des gouttelettes d’eau à vos plaques-bandes. Ils sont destinés à être disposés dans le jardin autour des cultures (et même des arbustes et des pelouses paysagers). Lorsque l’eau est allumée, ils fuient l’eau à travers leur matériau perméable et arrosent le jardin lentement et régulièrement, ce qui est à la fois important pour des cultures plus saines et réduit considérablement le gaspillage d’eau. Il existe également des kits d’irrigation goutte à goutte pour lit surélevé.

13. Arrosoir

Capable d’arroser uniformément les plantes n’importe où, un arrosoir est le mieux adapté pour les petits travaux d’arrosage. Il doit avoir une capacité d’au moins 2 litres mais être facile à transporter lorsqu’il est plein. Choisissez un modèle en plastique ou en métal avec un bec amovible. Il est également souvent avantageux de garder un arrosoir plus petit, en particulier lorsqu’il s’agit d’arroser autour de petites plantes en pot.

14. Extra : Baguettes d’arrosage

Si vous êtes quelqu’un qui cultive dans des bacs à fleurs et des paniers suspendus, les lances d’arrosage ont de longues tiges pour faciliter l’accès à l’eau. Contrairement à une buse de tuyau standard, une lance d’arrosage offre une douche douce et trempée. Ils sont également pratiques pour arroser les plantes rapprochées de votre jardin sans marcher sur le sol.

Outils et fournitures divers de jardin

15. Genouillères rembourrées

Les genouillères rembourrées (ou genouillères) peuvent aider à réduire la pression sur vos genoux. S’agenouiller est en fait plus facile pour le dos que de s’accroupir. Si les deux positions sont trop douloureuses, apportez un tabouret dans le jardin pour vous asseoir ou asseyez-vous simplement par terre.

16. Râteaux à feuilles

Les râteaux sont spécialement conçus : le râteau à feuilles est léger et utilisé pour ratisser les feuilles et les tontes de gazon et pour épandre le paillis. Les râteaux en métal dureront plus longtemps et fonctionneront mieux que ceux en plastique ou en bois. Achetez un râteau qui est solidement attaché à la poignée ; aucune des pièces ne doit bouger !

17. Brouette ou chariot de jardin

Quelle que soit la taille de votre jardin, une brouette est toujours utile. Une brouette ou un chariot de jardin est utilisé pour transporter de la terre ou des feuilles, ramasser des débris et d’innombrables autres tâches. Les brouettes les plus robustes sont faites d’une seule pièce d’acier lourd pour les charges lourdes, mais les brouettes en plastique robustes sont un meilleur choix pour les jardiniers amateurs. Une brouette est plus facile à manœuvrer qu’un chariot de jardin à deux roues, mais moins stable. L’utilisation d’une brouette ou d’un chariot de jardin peut également aider à préserver votre dos, qui risque toujours de se fatiguer en se pliant constamment pour planter et désherber votre jardin.

Cela peut vous intéresser :   Meilleur thermomètre de sol | Comment mesurer la température du sol ?

18. Extra : Moniteur de sol

Un  » extra  » très pratique et peu coûteux est un petit moniteur de sol que vous enfoncez dans le sol pour lire la valeur de l’eau, du soleil et du pH. Vous saurez quand il est temps d’arroser, si la plante reçoit suffisamment de soleil et si le sol est acide ou alcalin.

Comment entretenir et affûter les outils de jardin

Traitez vos outils avec un peu de TLC et ils devraient durer de nombreuses années.

Chaque utilisation

  • Nettoyez toujours tous les outils qui entrent en contact avec le sol avant de les ranger. Enlevez la boue avec un jet d’eau du tuyau, ou si la saleté a durci, trempez d’abord les pièces métalliques, puis essuyez avec un vieux chiffon.
  • Après avoir utilisé des outils d’élagage, retirez toute saleté ou sève incrustée à l’aide d’une brosse métallique ou de laine métallique si nécessaire. Lavez-les à l’eau savonneuse puis séchez-les.

Une fois par an ou plus souvent, selon l’utilisation

  • Les outils de creusement et les houes ont besoin d’une couche d’huile occasionnelle (n’importe quelle huile végétale fera l’affaire) pour empêcher les lames ou les dents de rouiller. Utilisez une brosse métallique pour enlever toute saleté incrustée ou taches de rouille, puis essuyez avec un chiffon. Utilisez un chiffon propre pour appliquer l’huile.
  • Pour affûter les outils de creusement et les houes, utilisez une lime en métal sur les bords avant et arrière de la lame, en travaillant à un angle faible. Le serrage de l’outil dans un étau rendra cela plus facile. Terminez en huilant les bords de la lame.
  • Les manches en bois peuvent être nettoyés puis lissés avec du papier de verre ou une éponge abrasive. Polissez-les avec une huile naturelle et protectrice comme l’huile de teck.
  • Pour affûter les sécateurs, les ébrancheurs et les cisailles, maintenez l’outil fermement en place et utilisez une lime, une pierre à aiguiser ou une pierre à aiguiser appropriée à la taille de la lame pour l’affûter. Aiguisez uniquement la lame de coupe elle-même, en travaillant la pierre dans le même sens que le biseau – deux à cinq passages de la chaux ou de la pierre devraient suffire. Des lames plus petites peuvent devoir être travaillées dans un mouvement circulaire.
  • Resserrez les boulons desserrés sur les pièces mobiles et vérifiez si des pièces usées doivent être remplacées. Terminer en pulvérisant un lubrifiant pour outils. N’oubliez pas d’appliquer du lubrifiant tout au long de l’année, notamment après de fortes périodes de taille.

5/5 - (1 vote)