Top 5 des ventes cette année

La campanule est une fleur magnifique, très robuste et rustique. Elle peut même prospérer dans les montagnes jusqu’à 2000 m d’altitude. Nous le cultivons principalement dans les rocailles et les murs d’escalade. Il fleurit de juillet à septembre et présente de belles fleurs pourpre foncé en forme d’entonnoir ou de tube. Voici tous nos conseils pour cultiver les giroflées.

La campanule murale

Comme pour de nombreuses autres fleurs, la période idéale pour la planter est l’automne, car elle est la plus rustique. La campanule murale aime l’ombre partielle ou le soleil, à condition qu’il ne soit pas trop fort. Il n’aime pas les courants d’air, il faut donc le protéger des vents froids. Quant au sol, il se développe dans une terre de jardin normale, bien drainée, voire calcaire. Seul le drainage est important, le type de sol ne l’est pas vraiment. Il n’est pas nécessaire de préparer le sol avant de planter le mur campanile. La distance entre chaque pied est de 40 cm, ce qui équivaut à 6 ou 8 tasses pour 1 m². Comme il s’agit d’une plante couvre-sol, les tiges se rejoignent naturellement et couvrent le sol. Cette plante rustique n’a pas vraiment besoin de soins. Il suffit de l’arroser par temps sec ou très chaud. Vous pouvez également retirer soigneusement les fleurs fanées pour préserver l’esthétique de la plante.La campanule des murailles peut être cultivée dans les rocailles, en pots, sur les murets, dans les petits massifs, dans les allées, dans les espaces entre les murs ou dans les compositions suspendues. Cette plante vivace est vigoureuse, mais peut parfois être sensible à la rouille ou à l’oïdium. Quant aux ravageurs, attention aux limaces et aux punaises, mais aussi aux sauterelles, qui affaiblissent la plante sans la tuer.

Rate this post