Top 5 des ventes cette année

La sauge sclarée, qui était autrefois l’aliment de base des jardins d’herbes aromatiques de l’ancienne école, fait partie de la famille de la menthe et est principalement cultivée pour ses propriétés médicinales. Cette herbe peut également être utilisée comme assaisonnement dans les soupes, les ragoûts et les farces, de la même manière que la sauge ordinaire. Elle est également cultivée pour ses huiles essentielles, qui sont utilisées dans la production de savons, de parfums personnels, et même comme arômes dans les vins et les liqueurs.

La sauge sclarée pousse principalement comme une bisannuelle, mais elle peut parfois devenir une vivace de courte durée lorsque les conditions sont favorables. Cependant, les performances sont généralement médiocres si la plante persiste au-delà de deux ans, de sorte que la plupart des jardiniers choisissent de la retirer à l’automne de sa deuxième année. La plupart des jardiniers choisissent donc de la retirer à l’automne de sa deuxième année. Elle offre un joli spectacle floral au cours du deuxième été de la plante, avec des flèches de fleurs blanches, lavandes ou roses s’élevant au-dessus des feuilles gris-vert. Les fleurs étant odorantes, placez-les si possible près d’une fenêtre pour profiter de leur parfum lors des brises estivales.

Cela peut vous intéresser :   Besoins d'arrosage des plantes de jade (quand, à quelle fréquence et combien)

Voici ce que vous devez savoir sur la culture de la sauge sclarée à cultiver dans votre jardin :

Bien qu’elle ne soit pas difficile à cultiver tant que le sol est bien drainé, la sauge sclarée doit être plantée en plein soleil pour donner le meilleur d’elle-même. Elle peut également être démarrée à l’intérieur 8 à 10 semaines avant la dernière gelée et transplantée dans le jardin. Espacez la sauge sclarée d’au moins deux pieds pour lui donner de l’espace pour se développer – cette herbe peut atteindre quatre pieds de haut dans des conditions optimales. La sauge sclarée n’a normalement pas besoin de tuteurs, mais veillez à les pincer si les plantes deviennent trop longues.

Comme toutes les plantes vivaces herbacées, la sauge sclarée peut être cultivée en conteneurs sur les terrasses, les patios et les balcons, à condition que les plantes reçoivent au moins six heures de lumière directe du soleil par jour. Comme nous l’avons mentionné, la sauge sclarée pousse dans tous les types de sol, à condition qu’il y ait un bon drainage. Les sols argileux lourds doivent être amendés avec du compost organique et du sable pour améliorer l’aération. Originaire du nord du bassin méditerranéen, la sauge sclarée n’a besoin que d’un arrosage estival moyen pour prospérer, bien qu’il faille prévoir un arrosage supplémentaire si les feuilles commencent à flétrir pendant les périodes de sécheresse. Laissez toujours le sol sécher entre les arrosages, car la sauge sclarée est sensible à la pourriture des racines dans des conditions trop humides.

Cela peut vous intéresser :   Les meilleurs aspirateurs balais

La sauge sclarée peut supporter des températures estivales élevées et, comme elle entre en dormance à la fin de l’automne, elle peut survivre à des hivers froids, à condition que les jardiniers ajoutent une couche de paillis après le dépérissement des plantes pour la saison.

Comme d’autres herbes aromatiques, la sauge sclarée est très résistante aux parasites et aux pathogènes, tant que les plantes sont en bonne santé. Les ravageurs courants du jardin tels que les thrips, les pucerons et les mouches blanches peuvent être contrôlés par des applications de savon insecticide selon les besoins. Les chenilles peuvent devenir un problème avec la sauge sclarée, mais les jardiniers peuvent limiter les dégâts qu’elles causent en introduisant des prédateurs naturels comme les coccinelles dans le jardin d’herbes aromatiques. L’oïdium et les autres champignons pathogènes peuvent être découragés en gardant le feuillage sec et en arrosant tôt le matin pour que l’excès d’eau ait la possibilité de s’évaporer avant la nuit. Il doit y avoir suffisamment d’espace entre les plantes pour permettre une bonne circulation de l’air, et les mauvaises herbes doivent être enlevées pour minimiser l’habitat des parasites et des pathogènes. La suralimentation entraîne l’affaiblissement et le dépérissement de la sauge sclarée, il faut donc nourrir les plantes légèrement, voire pas du tout. Il est préférable de ne pas utiliser d’engrais dans un sol riche en nutriments. La sauge sclarée étant une plante bisannuelle, veillez à laisser quelques graines à l’automne pour qu’elle se sème d’elle-même dans votre jardin. La sauge sclarée peut également être multipliée par bouturage et par un procédé appelé marcottage, qui consiste à faire une petite entaille dans le tissu de la tige d’une plante mature avant de fixer la tige sous terre à l’aide d’une épingle en forme de U conçue à cet effet, jusqu’à ce que la tige commence à former son propre système racinaire. La plupart des jardiniers amateurs préfèrent cultiver la sauge sclarée à partir de graines ou acheter des plantes en pépinière. Semer les graines directement dans le sol où elles doivent pousser, ou les faire démarrer à l’intérieur sur un rebord de fenêtre ensoleillé 8 à 10 semaines avant la dernière gelée.

5/5 - (1 vote)