Top 5 des ventes cette année

Malheureusement, il est parfois nécessaire d’abattre des arbres. Parfois, ils sont porteurs de maladies et de bactéries qui menacent la flore environnante, parfois leur croissance menace d’autres structures, et d’autres fois leurs racines peuvent détruire un paysage. Après l’abattage, privées de leurs feuillages, les souches et les racines devraient normalement mourir. En effet, les feuilles sont le lieu où la
photosynthèse permet de fabriquer les substances énergétiques indispensables à la vie des végétaux. Quelle que soit la raison qui vous pousse à abattre un arbre, il est important de savoir qu’il ne s’agit pas forcément d’une action totalement destructrice contre la nature ! Un autre arbre peut être planté pour le remplacer, mais la croissance d’un nouvel arbre peut prendre plusieurs décennies, voire plus.

Pour éviter cette issue fatale, certaines souches, en puisant sur leurs réserves, construisent, à la périphérie de la coupe, des rejets dont le feuillage assurera la survie du végétal. On dit alors que l’arbre « rejette de souche ». De même, des drageons peuvent se développer à partir du système racinaire. Les essences feuillues rejettent généralement bien de souches. Certaines essences telles que les peupliers, les robiniers (pour n’en citer que quelques-unes) rejettent vigoureusement de souche et drageonnent abondamment alors que d’autres tels les bouleaux et les hêtres ont beaucoup plus de mal à le faire. Les vieilles souches ont plus de difficulté à rejeter. Les conifères ne rejettent généralement pas de souche (leur abattage entraîne la mort du système racinaire) sauf quelques rares exceptions telles que les Cunninghamia, les cyprès chauves, les ifs, les Metasequoia, les Sequoia toujours vert et aussi les arbres aux quarante écus qui peuvent former des rejets.

Cela peut vous intéresser :   Se débarrasser des insectes dans votre jardin

Une façon plus immédiate de rendre à la nature et d’utiliser la souche de l’arbre est de la transformer en une jardinière unique et élégante ! Il existe d’innombrables options de jardinières, mais l’utilisation d’une souche vous aide à vous débarrasser d’un obstacle dans votre jardin, tout en étant un moyen gratuit de planter des fleurs ou toute autre verdure souhaitée !

Transformez vos souches d’arbres en jolies jardinières

  • Jardinière de souche d’arbre colorée

Des innovateurs créatifs ont transformé cette grande souche d’arbre en une grande jardinière pour des fleurs colorées ! Transformer une souche d’arbre en jardinière est un excellent moyen d’ajouter de la couleur à l’extérieur de votre maison et de redonner vie à  la nature de manière esthétique.  Une alternative adorable à l’enlèvement des souches, peut être de personnaliser la souche en petite maison miniature telle une maison de fée.  Recréez cette idée pour abriter vos propres fées locales ou nains de jardin, et offrez un excellent moyen de distraire les enfants.

  •  Des souches fraîchement dépouillées

Une surface lisse tout autour, ces souches ont un look quelque peu sophistiqué et peuvent être déplacées pour créer le look parfait pour votre jardin ou votre arrière-cour.

  • 4. Souche d’arbre pourrie

Une souche pourrie entourée d’asphalte ne serait autrement qu’un symbole de décrépitude. Pourtant, en la remplissant de terre et en plantant de nouvelles fleurs, elle peut devenir un exemple de la fécondité de la vie !

  • Champignon vieillissant

Une vieille souche surmontée de champignons et de mousse est convertie en une jardinière caractéristique, accueillant des fleurs sauvages vives et vibrantes. Ce peut être une façon d’accueillir la biodiversité et mettre en valeur le recyclage propre à al nature elle même. C’est le cas également des ouches naturelles vieillies car la verdure luxuriante plantée autour et les fleurs colorées plantées à l’intérieur pour offrir un look attrayant.

Cela peut vous intéresser :   Comment faire du terreau pour les plantes d'intérieur ?

 

5/5 - (1 vote)