Les dépenses sociales du Conseil général consacrées à Caen et à son agglomération atteignent désormais 112 millions d’euros.

Deux questions posées à Jean-Léonce Dupont par Tendance Ouest :

Que représente l’action sociale parmi vos compétences ?

« Elle représente plus de 50 % de l’ensemble du budget du département, soit 335,2 millions d’euros précisément. Le Conseil général gère aujourd’hui la plus grande partie des prestations sociales, et accompagne la population tout au long de sa vie et au travers des difficultés qu’elle peut rencontrer : enfant en difficulté, perte de dépendance, handicap… Il prend également en charge les bénéficiaires du Revenu de solidarité active (le RSA) qui sont en recherche d’emploi et en marge du système d’allocation chômage. »

Face à des demandes de plus en plus nombreuses dans l’agglomération de Caen, et pour être plus efficace, comment le Conseil général s’est-il réorganisé ?

« Nous avons créé l’Unité de solidarité départementale de l’agglomération.  Elle concerne les habitants de 14 communes situées autour de Caen, ce qui représente 26% des habitants du Calvados. Le Département leur consacre 112 millions d’euros, soit plus du tiers de sa dépense sociale. Trois points d’accueil (Nord à Hérouville, Centre place du Canada à Caen, et Sud, rue Jean le Hir à Caen), ainsi que 11 autres sur l’agglomération ont été créés, de sorte que chacun puisse facilement rencontrer des travailleurs sociaux : 135 agents  sont à leur service ».

Share