Dotations de l’Etat aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche : l’ENSICAEN pénalisée

Le Ministère en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche a présenté ce lundi devant le CNESER les dotations annuelles de l’Etat aux universités et aux établissements placés sous sa responsabilité dont les écoles d’ingénieurs publiques . Connues de manière scandaleusement tardive (nous sommes fin avril !), ces dotations reposent largement sur un « jeu » inédit de vases communicants puisque l’Etat a prélevé 100 millions d’euro sur les fonds de roulement disponibles de certains établissements pour abonder ses dotations et verser d’une certaine manière aux universités des crédits provenant de leurs voisines. Chacun appréciera la méthode….

En Normandie, sur les universités et les deux écoles d’ingénieurs concernées, l’ENSICAEN est mise à contribution à hauteur de 557 000 euro. Ce alors que notre région et notamment l’actuelle Basse-Normandie connaît un déficit dans ce secteur de formation.

Il s’agit là d’une politique inacceptable qui relève autant de la cavalerie budgétaire que du hold up et qui, de manière inéquitable, pénalise les universités ou écoles qui, par une gestion rigoureuse, disposaient pour de futurs investissements ou autres projets d’une véritable capacité d’auto-financement.

C’est enfin une très mauvaise manière faite à l’autonomie et un acte de mépris à l’endroit de la communauté universitaire.

Share