Europe : le devoir de pédagogie

Par son vote en faveur du Brexit, le Royaume-Uni ouvre une lourde porte sur l’incertain, pour lui-même comme pour les autres Etats membres de l’Union Européenne.

Le processus de sortie et la forme de son enclenchement devront déjà être définis clairement car des lectures contradictoires s’expriment. Puis pendant un temps long – on parle en années –  la sortie sera une longue marche technique, complexe, invisible pour ne pas dire incompréhensible pour le plus grand nombre d’entre nous. Les medias en relaieront les moindres péripéties. Entre négociations et marchandages dont ils seront pris à témoins, nos compatriotes mesureront que la sortie de l’Europe est difficile mais possible alors même que les sondages les montrent majoritairement persuadés que nombre de nos difficultés économiques, sociales, sécuritaires viennent de notre seule appartenance à l’Union Européenne. Ce sera n’en doutons pas le décor permanent des prochaines campagnes électorales nationales, en France et ailleurs. Décor dans lequel des candidats extrémistes sauront évoluer à leur avantage avec un discours simple pour ne pas dire simpliste mais que beaucoup risquent d’entendre.

Au-delà des évolutions institutionnelles à imaginer pour refonder l’Europe, l’environnement ainsi créé par le vote britannique oblige en urgence à une action d’intérêt national, républicaine et partagée sur l’Europe : expliquer son utilité au plus grand nombre, raconter son histoire, sa raison d’être hier et pour demain. En un mot, faire la pédagogie de l’idée européenne pour la faire comprendre et aimer.

Toutes et toutes, élus locaux et nationaux, acteurs économiques, citoyens qui où qu’ils soient se sentent des militants de l’Europe doivent désormais s’y impliquer et s’y consacrer pleinement. Il ne s’agit plus de se donner une bonne conscience européenne en lui souhaitant sa fête chaque 9 mai, un jour par an.

Le temps nous est compté pour que Vive l’Europe !

FacebookTwitterGoogle+Share

Retour sur la session d’été du Conseil départemental

Le Conseil départemental s’est réuni le lundi 20 juin pour sa traditionnelle session d’été. J’ai rendu hommage à Jean-Marie Girault récemment décédé et installé Patrick Thomines élu la veille sur le canton de Trévières.

Outre le compte administratif 2015, notre assemblée a étudié plusieurs dossiers majeurs pour notre collectivité.

Les extraits ci-dessous de mon discours introductif permettront à chacun de mieux connaître notre action. Continuer la lecture de Retour sur la session d’été du Conseil départemental

FacebookTwitterGoogle+Share

Labeo, le laboratoire d’analyses de 4 départements normands

Inauguration ce samedi du siège de Labéo, le laboratoire d’analyses commun à bientôt 4 départements normands, à partir de notre laboratoire départemental Frank Duncombe. Un exemple je crois emblématique d’une recherche de l’efficience du service public local par la mutualisation des coûts structurels pour consacrer plus de moyens aux missions opérationnelles ici la santé et l’hygiène publiques.

 

Pour mieux connaître LABEO, retrouvez ici le message prononcé à l’occasion de cette manifestation. Continuer la lecture de Labeo, le laboratoire d’analyses de 4 départements normands

FacebookTwitterGoogle+Share

Une promenade au bord de l’Aure ?

A la découverte d’un Espace Naturel Sensible, à quelques pas du coeur de Bayeux, de sa cathédrale, de sa Tapisserie, du MAHB, de ce merveilleux patrimoine et aussi parce que quelques photos valent parfois (souvent ?!) mieux qu’un long discours et parce que la Nature est aussi un patrimoine…

FacebookTwitterGoogle+Share

Port en Bessin : l’élévateur à bateaux enfin inauguré !

C’est fait ! L’élévateur à bateaux de Port en Bessin-Huppain est inauguré. Ce blog est le fidèle témoin de la patience et de l’impatience de tous les acteurs locaux pour voir aboutir ce projet, essentiel pour le développement économique de notre littoral et l’avenir de toute la filière. Un projet qui est aussi la preuve de la vitalité de la collectivité départementale et de son engagement pour la solidarité territoriale.

Une inauguration dans le vent avec tous les élus à commencer naturellement par le maire de Port en Bessin-Huppain, Pierre-Albert Cavey et le président de Bayeux Intercom, Patrick Gomont et avec les acteurs économiques dont Michel Collin, président de la CCI.

port2port3 port4 port5 port6 port7 port en bessin

Retour historique et technique sur cet équipement : Continuer la lecture de Port en Bessin : l’élévateur à bateaux enfin inauguré !

FacebookTwitterGoogle+Share